Entretien et pincement des plants de tomate

Publié le par cyberjard

 

Nous avons planté récemment quelques 25 pieds de tomate, des déjà grands et des petits, voire tout petits à qui nous avons voulu donner une chance… Il y a différentes variétés aussi, et même des tomates destinées à être séchées pour la fabrication du pesto rosso ou de la tapenade rouge.


Si le plant de tomate ne doit être mis en place qu'après le 15 mai, après les fameux "saints de glace",sa croissance est ensuite rapide si la terre est riche et l'arrosage régulier. Mais attention, ne pas mouiller les feuilles et arroser doucement au pied de la plante.

 

Pour diriger un peu cette vigueur, éviter la prolifération des ramifications et obtenir de beaux fruits, on va limiter la perte d'énergie qui survient lorsque le pied émet des tiges latérales, ou grandit exagérément en hauteur.

 

Le pincement 

Pou cela, on ne laisse se développer de la plante que la tige principale. En effet, en observant les pieds, on tomate-gourmand2.jpgconstate qu'à chaque aisselle des feuilles de la tige principale se développe régulièrement des départs de nouvelles branches. Celles-ci peuvent être stériles ou porter elles aussi des tomates. Dans le premier cas pas de problème pour le supprimer ; mais dans le deuxième, pourquoi ne pas conserver une tige porteuse de fruits ?

 

Pour 2 raisons essentielles :                 
-
obtenir des  tomates de taille intéressante                  
-
éviter que vos pieds ne s'épuisent en tous sens, et se gênent les uns, les autres notamment en ce qui concerne l'ensoleillement

 

Comment s'y prendre ?

 

Il faut donc supprimer sans hésitation, au fil de leur apparition, tous ces bourgeons secondaires poussant à l'aisselle des feuilles. Vous ne laisserez sur le pied que les feuilles principales et les fruits en formation. Lorsque les tomates ont une bonne taille, on peut aussi supprimer quelques feuilles pour un meilleur ensoleillement du fruit   tomate-pincement.jpg


Le pincement se pratique du bout des ongles (d'où le "pincement") si les rameaux sont peu développés, au sécateur dans le cas contraire.         


Le pincement permet également de contenir la croissance en hauteur. Outre la suppression régulière des "gourmands" latéraux, vous surveillerez la pousse de vos pieds et veillerez à étêter la tige principale, selon la vigueur de vos plants, après le 4ème ou le 5ème bouquet de fleurs. En contenant le nombre de fleurs, vous limitez le nombre de fruits portés par chaque pied. Vous obtiendrez ainsi des tomates plus grosses et plus goûteuses.

 

  Le tuteurage  

A la plantation, nous avons positionné à chaque pied une tige en bambou.Lorsque les plants grandissent, il faut les attache progressivement avec soin à leur tuteur avec des liens de raphia, sans toutefois trop serrer pour laisser un peu de polace pour que la tige grossisse..

 

L'entretien du plant

 

Lorsque les fruits commencent à mûrir, l'arrosage doit être adapté. La tomate est gourmande : il lui faut des arrosages fréquents et réguliers durant la chaleur et la sécheresse. N'arrosez que les racines, jamais les feuilles. Sinon, gare à l'oïdium ! On ne le dira jamais assez. Si vos enfants aiment arroser, apprenez leur à le faire correctement.


Enfin, pour avoir de belles tomates "écologiques", le "purin d'orties" est un engrais parfait pour vos fruits, mais aussi le jus du "lombricompost" dilué à 10%. Jamais pur ! Ilprovient essentiellement de l'eau contenue dans les déchets de cuisine (environ 80% de leur masse) chargée des nutriments, minéraux et oligo-éléments provenant de ces déchets.

 

Au plus fort de l'été, aurons-nous de belles tomates ?

Publié dans Savoir-faire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article