Potirons, citrouilles et autres potimarrons

Publié le par cyberjard

Culture et taille

 

Est-ce parce que nous commençons à en avoir quelques pieds au jardin, j'ai envie de vous parler de la culture de ce fruit/légume

 

Une fois en terre, attendre patiemment – sans oublier d'arroser mais sans toucher les feuilles sinon gare à l'oïdium - que la tige présente 4 ou 5 feuilles et pincer (couper) la tige après la 2e feuille (d'après le guide Clause). Ne me demandez pas pourquoi il faut attendre l'apparition de la 4e ou 5e feuille pour pincer après la 2e. Je n'ai pas trouvé dans mes doctes livres ni sur le net d'explication. Je suppose que c'est pour laisser à la tige le temps d'être suffisamment forte.

 

En effet cette mutilation va stimuler la plante qui, à partir de cet endroit va donner naissance à deux bras. Ceux-là vous les  laisser pousser : ils vont porter des fruits.

 

bebe_potiron.jpg

fleur_potiron.jpg

La fleur

et

 

le début du fruit

 

 

 

 

 

Grave question maintenant : combien de fruits ? Moins vous laissez de fruits, plus ils seront gros. Il me semble que dans notre petit jardin, il serait raisonnable de ne pas en laisser plus de trois, ce qui devrait donner des potirons moyens. On taille alors à deux feuilles après le dernier fruit conservé.

 

taille-du-potiron.jpg

Ces fruits, il est bon de les protéger du contact du sol; Pailler est une bonne solution car cela aide la terre à conserver son humidité, mais nous n'avons pas de paille ! Une autre possibilité est de poser le fruit sur un morceau de carreau ou un bout de planche.

 

potimarron1.jpg

Pour améliorer la vigueur de la plante lorsque les deux tiges commencent à montrer leurs fruits, il est bon de recouvrir ces tiges de place en place, à l'endroit de la naissance d'une feuille. Cela provoquera des racines adventives, renforçant ainsi l'alimentation de la plante qui est très gourmande.

J'insiste sur la nécessité d'un arrosage régulier et copieux au niveau du pied et sans toucher les feuilles, comme pour les tomates, mais c'est plus difficile car la tige du potiron rampe.

 

Ne soyez pas trop impatients, la récolte se fera en octobre !

Publié dans Savoir-faire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article